Sénégal : Sensibilisation aux problèmes de l’immigration clandestine

« Sensibiliser c’est bien mais la solution est de développer des activités génératrices de revenus. » 

En raison de restrictions d’entrée en Europe, 64% des visas demandés au Sénégal ont été rejetés en 2017, de sorte que de nombreuses personnes décident de migrer de manière irrégulière, mettant leur vie en danger.

En Afrique de l’Ouest comme au Sénégal, la désinformation sur les dangers de la migration irrégulière, le manque de formation «professionnelle» et la perception du manque d’opportunités futures dans leurs communautés, poussent de nombreuses personnes – en particulier les jeunes – à migrer irrégulièrement vers l’Europe.

Les jeunes, qui ont accès à Internet, voient en Europe une terre promise sans penser aux vrais dangers du voyage. Et s’ils arrivent vivants à destination, ils ignorent les difficultés d’intégration en Europe et les terribles conditions de vie auxquelles l’irrégularité les conduit.

Sommaire du séminaire

La sensibilisation sur l’immigration Clandestine est animée par l’Association « Talall Lokho » qui collabore avec l’ONG Open Arms, laquelle intervient en méditerranée et en atlantique et qui développe un programme d’information et de sensibilisation des populations au Sénégal.

Quatre thèmes sont abordés en deux séances avec des supports visuels.

  • Thème 1 : L’imaginaire : déconstruire l’imaginaire sur la migration vers l’Europe.
  • Thème 2 : La traversée : les circuits et les dangers qui les guettent au cours du voyage.
  • Thème 3 : L’Europe et la méditerranée : les difficultés que rencontrent les migrants irréguliers à la méditerranée et en Europe.
  • Thème 4 : Le Sénégal : les possibilités de réussites au Sénégal.